• Pré-rentrée sportive

     

    Bientôt la rentrée, il faut qu’je m’entraîne

    En plus cette année je retrouve les mêmes 

    Je suis rondouillard, ils vont se moquer

    Faut qu’je perde mon lard pour mon autorité

     

    Au saut du lit, je suis parti

    Dès potron-minet, direction la forêt

    Un peu plus tard, retour dare dare

    Les pieds plein d'ampoules et une belle paire de boules

    Si j'avais gardé mes deux yeux ouverts

    J'aurais pas chaussé mes tennisà l'envers

     

    Après l'café, j'ai r'commencé

    J'ai fait attention à mes petits arpions

    Cent mètres plus loin j'me sens pas bien

    Ce sont les biscottes qui r'montent vers les quenottes

    Si j'avais pas pris un breakfeast anglais

    J'aurais pas vomi mes croissants et mon lait

     

    Quatre heures après, troisième essai

    J’avais digéré ce que j’avais gardé

    Au bout d’la rue, ça ne va plus

    Le soleil qui cogne et ma tête qui résonne

    Au lieu de mourir  dehors comme un brave

    Je devrais courir à l’ombre dans ma cave

     

                           

    Début d’soirée, j’suis motivé

    J’me dis ça va l’faire avec ma crème solaire

    Un kilomètre, fini j’arrête

    J’explose le cardio, trouillomètre à zéro

    Les voitures qui m’frôlent et qui me klaxonnent

    Je n’trouve pas ça drôle, j’ai peur pour ma personne

     

    Dix heures du soir, dernier espoir

    La nuit est tombée, je vais me défouler

    Mais les voisins sortent leurs chiens

    Qui viennent me r’nifler de trop près les mollets

    ça va barder, direction maison

    Et c’est décidé, vive la liposuccion !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique