• Ma femme est enseignante

    Ma femme est enseignante


     

    Ma femme est enseignante, elle est très attachiante 

    C’est un mariage à trois : elle, son métier et moi            

     

    Pour la fête des mamans j’invente des compliments 

    Et pour la fête des pères j’bricole des trucs en fer 

    A la soirée loto je suis à la sono 

    A la fin de l’année je fais le disc jockey 

    Une fois l’an on m’appelle pour jouer le père Noël 

    Il n’y a qu’à la Toussaint que je n’fais presque rien 

    Quand on part en vacances dans le sud de la France 

    Elle fait des repérages pour son prochain voyage

     

    Ma femme est enseignante elle est très attachiante 

    C’est un mariage à trois : elle, son métier et moi

     

    Quand je rentre du boulot le moral à zéro 

    Il me faut l’écouter raconter sa journée 

    On reçoit ses copines, des plus moches aux moins fines 

    Elles parlent pédagogie, j’en ai pour toute la nuit

    Quand tout émoustillé je m’en vais me coucher 

    Elle n’est plus dans mon lit : elle relit ses copies 

    Quand je lui fais la cour, quand je lui fais l’amour 

    Elle ne peut s’empêcher d’vouloir me corriger

     

    Ma femme est enseignante elle est très attachiante 

    C’est un mariage à trois : elle, son métier et moi

     

    Au vu de c’que j’digère je sais ce qu’elle va faire 

    Om’lette un r’pas sur deux : ils vont peindre des œufs 

    Yaourts toute la semaine : vont faire germer des graines 

    Melon soir et matin : des colliers tahitiens 

    La veille de la rentrée je n’sais plus où m’cacher 

    Les nerfs à fleur de peau elle éclate en sanglots

    C’est encore pire en juin, elle quitte ses chérubins

    Elle se répand en pleurs et je compte pour du beurre

     

    Ma femme est enseignante elle est très attachiante 

    C’est un mariage à trois : elle, son métier et moi

     

    Ma femme est enseignante elle est très attachiante 

    C’est un mariage à trois : elle, son métier et moi, elle, notre amour et moi

     

     


  • Commentaires

    1
    wallon
    Mardi 31 Mai 2011 à 21:25
    tellement vrai ..............;;;
    Mais on l'aime notre métier et impossible de le laisser dehors, quand on quitte le boulot....................
    2
    patriceromain Profil de patriceromain
    Mercredi 1er Juin 2011 à 22:06
    Exact !... Je le vis tous les jours... heureusement c'est la dernière phrase de la chanson qui prime !
    3
    Ed
    Mardi 30 Août 2011 à 12:14
    Très bien vu ! Ma mère était instit' de maternelle, et je revois bien la situation. Si mon père avait chanté, il aurait pu adopter ce texte.
    4
    dea
    Vendredi 5 Mai à 22:11

    Affligeant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :