• 20 heures par semaine

     

    J'suis un peu diplômé, et donc un peu payé,  

    J’suis un peu éduqué, donc un peu méprisé,   

    Leur jeu c’est d’me casser, le mien c’est d’résister, 

    Faire preuve d’autorité sans les traumatiser.      

     

    20 heures par semaine quelle bande de fainéants 

    Ils ont bien d’la veine en vacances tout l’temps 

     

    Refus de travailler, désir de m'humilier,

    Pas question de craquer sinon c'est terminé,

    Il me faut au lycée garder ma dignité,

    Toujours positiver sous peine de sombrer.

     

    20 heures par semaine quelle bande de fainéants 

    Ils ont bien d’la veine en vacances tout l’temps 

     

    Copies à corriger, bull’tins à compléter,

    Leçons à préparer, parents à écouter,

    Collègues à consoler, élèves à orienter,

    Méthode à justifier, allongent mes journées.

     

    20 heures par semaine quelle bande de fainéants 

    Ils ont bien d’la veine en vacances tout l’temps 

     

    Sylvie est déprimée, Pascal découragé,

    Laura désabusée, Bernard s'est fait frapper,

    A la fin de l’année, nous sommes tous épuisés,

    Amorphes ou névrosés, plus pâles que bronzés.

     

    20 heures par semaine quelle bande de fainéants 

    Ils ont bien d’la veine en vacances tout l’temps 

     

    Vous pouvez critiquer, nous sommes habitués,

    Mais la réalité, c’est mieux que les clichés,

    Y’a besoin d’recruter, venez pour la rentrée,

    Et enfin vous aurez la place dont vous rêvez… 


    votre commentaire
  • Les boulettes du professeur débutant

     

    "Tous les matins livres et cahiers

    C’est plus malin pour étudier

    Pas de portable pendant les cours

    Dans le cartable et pour toujours  

     

    - De quoi de quoi ! Qu’est’c’que c’est qu’ça ?

    Hey v’nez voir les mecs : un extraterrestre !

    - Excusez-moi, je n’ai rien dit,

    Oubliez tout ça, suivez vos envies

     

    Pour les retards il faut un mot

    C’est pas ringard d’être réglo

    En cas d’absence il faut prév’nir

    Ca tombe sous l’sens, je l’dis sans rire 

     

    - De quoi de quoi ! Qu’est’c’que c’est qu’ça ?

    Hey v’nez voir les mecs : un extraterrestre !

    - Excusez-moi, je n’ai rien dit,

    Oubliez tout ça, suivez vos envies 

     

    On lève le doigt on se respecte

    On ne crie pas ce s’ra perfect

    Pour les devoirs à la maison

    C’est tous les soirs sans omission

     

    - De quoi de quoi ! Qu’est’c’que c’est qu’ça ?

    Hey v’nez voir les mecs : un extraterrestre !

    - Excusez-moi, je n’ai rien dit,

    Oubliez tout ça, suivez vos envies

     

    J’vais vous aider à progresser,

    A décrocher le DNB

    Courage les gars vous pouvez l’faire

    Car moi j’y crois, et j’en suis fier

     

    - De quoi de quoi ! Qu’est’c’que c’est qu’ça ?

    Hey v’nez voir les mecs : un extraterrestre !

    - Excusez-moi, je n’ai rien dit,

    Oubliez tout ça, suivez vos envies

     

    Si vous voulez un bon métier

    Faut travailler pour y’arriver

    Votre avenir se joue maint’nant

    Fini de rire, c’est important

     

    - De quoi de quoi ! Qu’est’c’que c’est qu’ça ?

    Hey v’nez voir les mecs : un extraterrestre !

    - Excusez-moi, je n’ai rien dit,

    Oubliez tout ça, suivez vos envies"

      


    votre commentaire
  •                                                              EN VACANCES

    ECJS AS, PPMS CAPES, SES AVS ?

    UNSS IPES, CHS EPS, PPS EMS !

    S STS et SNES, RRS AIS, BTS ORS ?

    IUFM ATSEM, TRM DBM, QCM TSM !

    J’suis à Honolulu, bien loin de mon bahut, 

    J’ai besoin de repos, ne m'parlez plus boulot...

    CPGE CE, FCPE AE, CPE PAE ?

    PE TIPE, PPE FSE, CIE HSE !

    PPRE EPLE CRPE, TPE GFE ?

    ORGANET AFFELNET, INSCRINET PUBLINET, NOTANET et CAPET !

    Me voilà mal parti, j’suis tombé sur un nid !

    J’ai un d’ces mal de crâne, pitié un doliprane !

    CAEI ASIE, TBI MGI, PAI FAI ?

    CAEI CLEMI, B2I CDI, UPI CUI !

    AROEVEN ESEN, CAPN MAFPEN, SIATEN IEN ?

    CSEN MGEN DSDEN, CAEN et SGEN !

    Quelqu’un pour les faire taire, ma vie est un enfer !

    J’ai fui vingt-cinq enfants, je les r’trouve en plus grand !

    CRDP LP, INRP CP, ETP CAP ?

    CMPP BP, COP PLP, BEP ATP !

    ACMO BO bac pro, DAFCO MO IO, DGESCO CIO ?

    BEPA MA CAPA, PISA GRETA SEGPA, HSA CFA !

    Bonjour la mélodie, on dirait du Sanskrit.

    Vivement la rentrée que j’puisse me reposer !

    PEGC CESC GIGC, CFC GFC ?

    CAVL APEL, CEL CVL, L RAVEL DCL !

    LPC PLC, CA GAIA IA, MOREA EREA?

    PEEP RAIP et ONISEP ITEP et enfin ZEP, SIVIS et TICE et CLIS !

    Je préfèr’rait encore qu’ils débattent de sport,

    De filles, de cul, de fesse, voire même de gonzesses !

    ENT SVT, LGT IUT, PFR IPR ?

    IDD AED, EDD BCD, ASH DGH !

    CCSD IG, CFG DHG, FSU et SASU ?

    CE1 LV1, CM2 LV2, SUPPLE et DNB !

    Ils ne s’écoutent pas, mais ils n’arrêtent pas,

    Et comme ils n’manquent pas d’air, m’achèvent avec des « r »

    RASED Iprof DAREIC CRIJ CROUS RAR DRAC je craque


    votre commentaire
  • C’est l’heure des appréciations, je n’ai pas d’inspiration

    En fait de composition,  je préfère les chansons

     

    En cours je dois chuchoter pour ne pas le réveiller

    Il lui faut envisager une carrière de rentier

    Participe en quantité, je préfère la qualité

    En progression résolue vers le zéro absolu 

    Il doit confondre la première avec une marche arrière

    Son regard est linéaire aux vols des coléoptères

    Depuis qu’j’corrige ses devoirs je me suis remis à boire

    Part avec un grand atout : arrive à dormir partout 

     

    Retrouve son énergie dès qu’il entend la sonn’rie

    Fait preuve de modestie dans l’cont’nu de ses copies  

    Bruyant quand il est assis et brouillon quand il écrit  

    Même à l’oral il décoiffe : il fait des fautes d’orthographe

    Il sèche parfois le café pour me saluer au lycée

    Le printemps est arrivé, n’est toujours pas réveillé

    A acquis des compétences pour justifier ses absences

    Il prépare avec conscience le planning de ses vacances

     

    Un touriste est plus finaud : il aurait pris des photos

    Pourrait s’prétendre intello s’il regardait le tableau  

    C’est trois fois mieux qu’en géo donc ça fait toujours zéro

    Vu la valeur d’son cerveau, ferait mieux d’jouer au loto

    Pour travailler moins que ça il faut être dans le coma

    A enfin trouvé sa voie, ailleurs cela va de soi

    A les prétentions d’un ch’val et les résultats d’un âne

    Dix-sept ans et il sait lire, il saura bientôt écrire

     

    Un zéro un zéro un, sera informaticien  

    Avec le poil de sa main j’pourrais tresser des filins

    Une moyenne de trois sur vingt, en copiant sur le voisin

    M’a fait le très grand honneur de venir deux ou trois heures

    A déjà touché le fond mais veut creuser plus profond

    Une forte motivation pour c’qui est relaxation  

    Curieux d’découvrir le monde des rousses, des brunes et des blondes  

    Ne fait rien depuis Noël : a perdu son manuel 

     

    Participe activement au grand nombre des absents

    Etait au bord du néant, a fait un pas en avant  

    Seul moyen d’gagner d’l’argent : un procès à ses parents  

    Contraire d’une étoile filante : n’brille pas quand elle est présente 44

    Des efforts à reconnaître pour se rapprocher d’la f’nêtre

    Dans le désert de sa tête y’a l’insolation qui guette  

    Il fournit de gros efforts pour t’nir assis quand il dort

    Heureus’ment qu’ils n’me notent pas : ce s’rait sans doute pire que ça 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires